Accueil Actualités Magal Touba-Abattages clandestins : Les mesures prises par les autorités religieuses

Magal Touba-Abattages clandestins : Les mesures prises par les autorités religieuses

L’abattage clandestin est bien interdit dans la ville sainte de Touba. La tâche des autorités religieuses a été rendu plus facile par le service de l’élevage de Diourbel qui a déployé les grands moyens en vue d’endiguer le phénomène.

Le service régional de l’élevage de Diourbel ne s’est pas fait prier a sortir les grands moyens afin de   lutter  plus efficacement contre les abattages clandestins. «Environ une soixantaine d’agents sont mobilisés au niveau de six sites principaux déjà identifiés. Ensuite, il y a des sites secondaires mobilisés autour des chefs religieux», a expliqué le directeur régional de l’élevage, El Hadji Yade au micro de Sud Fm. Mieux, renseigne Yade, «les agents, par groupe de 4 à 5 personnes, sont très bien équipés, en vue de pouvoir aider les populations à bien traiter les animaux, à bien les abattre et à bien entretenir la viande».

Assane SEYE-Senegal7