L'Actualité en Temps Réel

Mairie de Fandène : Augustin Tine désavoué par la Cour suprême 

La Cour d’appel de Thiès avait déclaré illégal le bureau municipal de la commune de Fandène, pour non respect de la parité. Une décision confirmée par la chambre administrative de la Cour suprême, le 22 septembre dernier, renseigne Libération.

Pour rappel en sa qualité de maire de la localité, Augustin Tine avait saisi la haute juridiction avec l’espoir qu’elle casse la décision du juge d’appel.

Le journal souligne que devant la Cour suprême, l’édile de Fandène avait face à lui l’agent judiciaire de l’État, qui a demandé et donc obtenu la confirmation de la décision du juge d’appel.

Senegal7