Mali-France :Une brouille diplomatique en vue

Ce 16 août, le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a écrit au Conseil de sécurité des Nations unies pour solliciter une réunion d’urgence sur la situation dans son pays.

Selon des informations de Jeune Afrique, Bamako y dénonce une nouvelle fois des violations répétées de l’espace aérien du Mali par la France. Abdoulaye Diop affirme dans son courrier disposer de preuves et être prêt à les présenter au Conseil de sécurité.

Le ministre malien ne s’arrête pas là. Il affirme aussi détenir des éléments qui indiqueraient que la France avait collecté des renseignements au Mali afin de les fournir à certains groupes terroristes. Paris aurait également, selon le même Abdoulaye Diop, livré des armes et des munitions à ces derniers. Là encore, Bamako assure pouvoir transmettre des éléments crédibles aux membres du Conseil de sécurité.

Fanta DIALLO BA-senegal7