Mali: la situation des droits de l’homme se dégrade, selon Alioune Tine

Alioune Tine, l’expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme au Mali vient d’achever sa sixième visite officielle dans le pays qui s’est déroulée entre le 25 juillet et le 5 août. Vendredi 6 août, il s’est dit fortement préoccupé par les défaillances remettant en cause la protection des populations. Il exhorte l’État malien à mettre fin à l’impunité. Son rapport de situation sera présenté en mars 2022 au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

D’humeur joviale et vêtu d’un boubou blanc, c’est accompagné du directeur de la section droits de l’homme de la Minusma, la Mission onusienne au Mali qu’Alioune Tine doit faire le point de ses 11 jours de visite dans le pays. En quelques secondes, son regard s’assombrit et c’est l’air grave qu’il entame la lecture de sa note de synthèse : « Nous sommes en face d’un état affaiblit et impuissant qui assume difficilement de protection des populations civiles face aux groupes armées qui essaiment dans tout le pays »,rapporte RFI.

Assane SEYE-Senegal7