Accueil Actualités Mali : Les partisans d’IBK emmurés dans un silence de cimetière

Mali : Les partisans d’IBK emmurés dans un silence de cimetière

IBK

Même si l’on note un calme plat à Bamako, la capitale Malienne après le coup de force des militaires ,qui a abouti à la démission du Chef de l’Etat  Ibrahim Boubacar Keita  alias IBK, l’on présume beaucoup d’appréhension de la part de la classe politique nationale. Les partisans du Chef de l’Etat sortant n’ont manifesté aucun signe.Est-ce un gage de stabilité nationale ?

Le Mali est en bute à un coup d’état qui a déposé le président IBK ce mardi. Ce denier a été contraint de démissionner de toutes ses fonctions présidentielles et les putschistes promettent de garantir une transition démocratique  dans le pays.

La communauté internationale, notamment la commission de la Cedeao suspend le Mali de tous les Organes de décision de l’institution sous régionale  avec effet immédiat.

Ceci conformément au Protocole additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance et ce, jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel.

La communauté a décidé de la fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que l’arrêt de tous les flux et transactions économiques, commerciales et financières entre les pays membres de la CEDEAO et le Mali et invite tous les partenaires à faire de même.

Toute cette batterie de mesures visent à ramener les militaires à assurer la transition dans les plus brefs délais et à rétablir l’ordre constitutionnel qui passera inéluctablement par l’organisation d’élection libre et transparente.

Mais il faut noter que les partisans du président Ibrahim Boubacar Keita n’ont manifesté aucun signe depuis la chute de leur leader. Les liesses populaires ne renseignent pas sur l’état de la situation politique du pays.

Surtout dans un pays où la réconciliation nationale apparaît comme une équation difficile à résoudre. En tous les cas, le Mali ne doit pas donner l’impression de retourner toujours à la case de départ après quatre coups d’état qui jalonnent sa trajectoire politique.

Et il serait très tôt de crier victoire  pour le Mali car ce coup de force est une situation de « déjà vu » et qui n’a apporté rien de probant au peuple.

Assane SEYE-Senegal7

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici