Malick Gakou tire sur le régime: «Macky Sall a déçu»

0

C’est à la fin de son dernier meeting, une longue caravane, dans son fief de Guédiawaye que Malick Gakou a fait feu de tout bois. A côté d’Idrissa Seck, de Mansour Sy Diamil, Déthié Fall, il n’a été tendre avec le régime en place.

«Nous rendons grâce à Dieu de nous avoir permis de faire une campagne si brillante e si enthousiaste à la hauteur de nos ambitions que nous portons pour le Sénégal. Le Sénégal des réformes. Le Sénégal du développement. Nous voulons à travers la victoire que nous allons célébrer le 30 juillet prochain, la victoire du peuple, la victoire de l’ère pure montrer a la face du monde le géni Sénégalais. Le patriotisme nationale, la volonté de conquête du peuple Sénégalais, sa détermination à jouer son rôle dans l’Afrique et dans le monde. Nous sommes là, pour plus d’espoirs pour la jeunesse, plus engagement pour le monde rural, nous voulons plus de capacité pour les travailleur, plus de mobilité financier pour les femmes Sénégalaises. Nous voulons assurer à ce pays un développement réel qui porte les germes d’une jeunesse sociale et toute cette population. Nous voulons à partir du 30 juillet lancer la pirogue de l’espoir. Le Sénégal de demain. Le Sénégal qui porte les germes d’un développement harmonieux pour cette population», a déclaré Gakou, visiblement épuisé par 21 jours de campagne, sans répit.

Il poursuit «ces 21 jours de campagnes nous ont permis de sillonner le territoire national. Comme vous l’avez vu à l’entame de ce campagne, Manko a solidarisé avec la souffrance et la détresse des populations Sénégalaises, a décidé de faire une campagne sombre, une campagne modeste sans dépense sanctuaire pour être en phase avec l’esprit de la précarité dans laquelle le gouvernement du président Macky Sall a plongé le pays. Pour être en solidarité avec le peuple sénégalais qui lutte tous les jours dans sa dignité. Face a l’incurie du gouvernement, a l’incapacité du plan Sénégal émergent  à résoudre les problèmes du peuple. Les Sénégalais debout vont lutter le 30 juillet face à un gouvernement qui est incapable de réaliser l’émergence promise. Puisque comme vous le savez le gouvernement après avoir dépensé 55 milliards est incapable de produire en un an, 6 millions de cartes d’électeurs, est un gouvernement incapable de réaliser l’émergence».

C’est la raison pour laquelle, selon Malick Gakou, «le sénégalais a compris, le peuple Sénégalais s’est senti frustré, le peuple Sénégalais s’est senti tromper et c’est pourquoi Manko avec les forces de la confirmation ne va ménager aucun effort pour que cette victoire du 30 juillet qui s’annonce, ne soit pas un cachet d’irrégularité. A trois jours des élections, le gouvernement est en train de fausser les règles du jeu dans cette terre de démocratie, dans cette terre qui vote depuis plus de 100 ans. Le gouvernement est incapable d’organiser des élections libres et transparentes du fait de son incapacité de gérer la question des cartes d’électeurs. En ce sens, nous lançons aux peuples Sénégalais un appel solennel à la mobilisation, a la détermination, à s’engager à donner le 30 juillet, la victoire à l’opposition. Cette victoire sera celle de la jeunesse, celle des femmes, celle des tirailleurs… ».

 

Leave a comment