Accueil Actualités Malick Ndiaye , Apr Fatick : « Pourquoi Karim Wade doit se...

Malick Ndiaye , Apr Fatick : « Pourquoi Karim Wade doit se taire et se terrer !!! »

« La dernière sortie de Karim Wade à la veille de la réunion du Groupe consultatif, peut faire l’objet de plusieurs observations. Au-delà de son inopportunité, son auteur, par son insouciance et son indifférence vis-à-vis du vécu des Sénégalais, ne parvient pas à avoir la capacité de discernement déterminante pour un homme qui nourrit l’ambition de diriger un pays. »Ces mots sortent de la bouche de Malick Ndiaye Apr Fatick.

 

« Cette posture de dénonciateur d’une situation de faillite imaginaire du Sénégal frôle le ridicule et Karim Wade n’a pas fait sienne la fameuse formule socratique : « la meilleure des connaissances est la connaissance de soi-même ».
Au lieu d’avoir la prétention de se présenter comme un messie pour le Sénégal, Karim Wade devrait plutôt savoir qu’il est un problème et non une solution pour ce pays.
Dans ce contexte dominé par un bilan aussi élogieux du magistère du Président Macky Sall, cela relève d’une ignorance totale de la réalité que vivent les Sénégalais mais aussi des transformations visibles de notre économie que le ministre des Finances Amadou Bâ lui a servi comme réponse.
Le plus grand désastre financier que le Sénégal a connu est bien celui de l’ANOCI comme l’a si bien souligné Abdoulatif Coulibaly, dans « Comptes et mécomptes de l’Anoci ».
Monsieur le « ministre du ciel et de la terre », les Sénégalais ne peuvent pas oublier que vous êtes à l’origine de certains drames quand votre propre père, président de la République, nourrissait l’ambition impudique de faire de vous son successeur.
Ce projet de dévolution monarchique a, en effet, causé plusieurs morts et la grande mobilisation citoyenne du 23 juin 2011 a été un frein à cette entreprise diabolique et le 25 mars 2012, le jour de l’enterrement définitif de votre rêve surréaliste et insultant pour une démocratie comme la nôtre. Mais, manifestement, vous entretenez toujours cette illusion de diriger un jour le Sénégal.
Le passif du défunt régime a été très lourd !!!
Il fallait pour inverser cette tendance, une gestion rigoureuse, une parfaite maîtrise des priorités, un engagement certain doublé d’un patriotisme jamais égalé, pour combler le gap et engager le Sénégal dans l’émergence.
C’est ce qu’a réussi son Excellence le président de la République. En sept ans, les faits si sacrés, sont loquaces.
Le bilan est on ne peut plus reluisant. Jugez-en vous-même en particulier dans certains secteurs que vous avez gérés… ».

Assane SEYE-Senegal7 :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici