Mamadou Talla : « Notre année ne peut pas être blanche »

1

Malgré le report de la reprise des cours, l’Etat reste plus que jamais décidé à éviter l’année blanche. L’assurance est du ministre de l’éducation nationale, « une année blanche n’a jamais été dans notre discours. Notre année ne peut pas être blanche. Même si l’année est validée, il faut passer le baccalauréat pour passer à une classe supérieure », a soutenu Mamadou Talla sur le plateau de la RTS. Toutefois, le mystère demeure sur la reprise effective des cours, le ministre de l’éducation renvoie la responsabilité aux autorités sanitaires, « la reprise des cours dépend de (leurs) instructions. Il faudra respecter un protocole sanitaire », a-t-il déclaré.

Senegal7

Show Comments (1)