Accueil Actualités Manifestations en Algérie : Les Algériens de France manifestent de nouveau pour...

Manifestations en Algérie : Les Algériens de France manifestent de nouveau pour «libérer l’Algérie»

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est toujours confronté à une contestation inédite en vingt ans de pouvoir malgré son annonce du lundi 11 mars dans laquelle il renonce à briguer un cinquième mandat. Née le 22 février, la mobilisation reste intacte et les manifestants dénoncent «une ruse» du chef de l’Etat et de son entourage.

A Paris, mais aussi Marseille ou Lille, des milliers d’Algériens ou Français d’origine algérienne se sont de nouveau réunis dimanche dans une atmosphère festive pour réclamer un changement de régime en Algérie, selon des journalistes de l’AFP. «On est là pour libérer l’Algérie une deuxième fois», lance sur la place de la République Khadija, 43 ans, drapeau algérien en guise de cape et casquette aux couleurs berbères. Algérienne installée en France depuis 19 ans, elle est venue de banlieue avec son fils de 2 ans et demi, qui de sa poussette ne perd rien du spectacle, et sa sœur Farida, une lyonnaise de passage à Paris. Familles, bande d’amis, jeunes enfants et vieux militants – au total quelque 9.500 manifestants selon la préfecture de Paris – se côtoient et débattent entre les stands de brochettes et merguez. Les percussions répondent aux youyous des femmes, un groupe entonne l’hymne national algérien, un chanteur improvise un raï aux accents politiques. A Paris, la diaspora algérienne s’est rassemblé place de la République pour une marche silencieuse. Dès 14 heures, ils se sont élancés en direction de la place de la Bastille pour dire stop au président fantôme, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans.

Assane SEYE-Senegal7