L'Actualité en Temps Réel

Manœuvres : La suppression du poste de PM est un calcul politique

0

Me Moussa Sarr rejoint le même point de vue de Sénégal qui, dans sa livraison de la semaine dernière, a relevé l’anticipation par le Président Macky d’une opposition majoritaire aux prochaines législatives et qui se choisirait un Premier Ministre. Pour ce faire, la suppression de ce poste prive  du coup ses adversaires d’en face  de cette station susceptible de contrarier ses desseins.

Le Chef de l’Etat Macky Sall est un fin stratège politique pour la bonne et simple raison qu’il pose toujours des actes dont personne n’est capable de cerner de façon formelle les motivations. Et c’est justement le cas en ce qui concerne la suppression du poste de Premier Ministre. Certes, Senghor et Diouf ont eu à le faire par le passé d’où sa légitimation d’un tel acte. Car, il ne serait pas le premier Chef de l’Etat à le faire. D’autre part,il  serait très conscient des nombreuses controverses engendrées par l’élection présidentielle. Ainsi, pour se prémunir de toute éventualité, il serait plus prudent pour lui de supprimer le poste de Premier Ministre. Car, l’opposition pourrait bien remporter les prochaines législatives et se mettre en droit de se choisir son PM. Aujourd’hui, si ce poste est supprimé d’avance, même en cas de victoire, l’opposition n’aurait même pas de coquille de Pm pour s’y agripper. Cette hypothèse est bien plausible dans  la mesure où le président Macky est très politique et son fort, c’est de toujours poser des actes à la  fois légitime et légale. Mais au-delà de ces actes, c’est tout un monde de manœuvres politiques.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

laissez un commentaire