Manquements notés dans les universités: Le Saes invite l’Etat à corriger les imperfections

0

Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) demande au gouvernement de corriger les manquements constatés dans les universités publiques. L’objectif est de connaitre une nouvelle année universitaire stable et paisible.

C’est une mise en garde à l’endroit du gouvernement du Sénégal. La demande du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) en ce début d’année. « Le SAES demande au gouvernement, pour une année stable et paisible, de prendre toutes les dispositions pour que les manquements observés soient corrigés’’, a affirmé selon l’Aps, son secrétaire général national, Malick Fall, lors d’un point de presse, mercredi, à Thiès (ouest).

Thies sur la carte:

Pour y arriver, le syndicat souhaite que les « chantiers à l’arrêt » soient occupés au mème titre que le versement de la dernière tranche budgétaire due aux universités.

A noter que si aucune évolution positive n’est observée dans les prochains jours, « le SAES se réservera le droit de prendre toutes les mesures appropriées pour faire respecter ces engagements » avise M. Fall et compagnies.

Birama THIOR / Senegal7

Leave a comment