L'Actualité en Temps Réel

Massacre au Tchad : « Il faut que la CPI ouvre une enquête… »,(Alioune Tine)

Dans un tweet, vendredi, le président-fondateur du Think-Thank Afrikajom Center a invité la Cour Pénale Internationale (CPI) à ouverte une enquête sur le massacre de manifestants au Tchad

« Il faut que la Cpi ouvre une enquête sur ce massacre pour que tous les responsables répondent de leurs actes« , a d’emblée écrit Alioune Tine.

Perte de légitimité 

Selon le droit-de-l’hommiste, un Président en exercice dont les forces de répressions ont commis une telle barbarie a perdu toute légitimité politique et morale pour rester à la tête du pays.

Lire aussi : RÉPRESSION MEURTRIÈRE AU TCHAD : « LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DOIT APPRENDRE À S’EN INDIGNER »

Massacre  

Dans la capitale tchadienne, le bilan passe à une « cinquantaine » de personnes tuées dans des affrontements entre policiers et manifestants jeudi 20 octobre, a déclaré le Premier ministre Saleh Kebzabo, qui a annoncé la « suspension de toute activité » d’importants groupes d’opposition et un couvre-feu.

Birama Thior- Senegal7