Accueil SOCIETE Mbao: Etat désastreux des routes, les populations ne veulent plus des gros...

Mbao: Etat désastreux des routes, les populations ne veulent plus des gros porteurs

Les populations de la commune de Mbao n’en peuvent de l’Etat désastreux de la route principale. La plateforme pour le développement durable de Mbao s’est joint ce jeudi 22 octobre 2020, aux chauffeurs de taxi-clando pour ensemble  crier leur ras-le-bol face à cette situation. 

Selon Babacar Gueye « depuis deux mois la route principale est impraticable« . Avant d’avouer que « cette route est très problématique ». Il explique que « les chauffeurs de taxi-clandos ont vu leurs véhicules détériorés, le prix du transport a doublé un fait que nous dénonçons fermement ».

Pour le vice-coordonnateur de la plateforme « ceux  qui sont à l’origine de cela,  ce sont les gros porteurs, c’est à dire le port sec des maliens qui est installé dans la commune de Mbao ». Il estime également qu’ « ils ont d’abord détruit la route qui leur  était destinée et maintenant ils empreintes les voies secondaires ce qui a causé de nombreux dommages ».

La détérioration de la route n’est pas le seul fait qui est reproché à ces gros porteur, parce que révèle-t-il « il se pose un problème de sécurité, de prostitution et de trafic de drogue ».

Devant les objectifs et micros d de la presse, Babacar Gueye demande à « l’Etat du Sénégal, la municipalité ou la sous-préfecture, de prendre des mesures par rapport à ces gros porteurs ».

                                                   Mouhamadou Sissoko-Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici