Accueil Actualités Me Boucounta Diallo : «Le tripatouillage du foncier est à l’origine du...

Me Boucounta Diallo : «Le tripatouillage du foncier est à l’origine du conflit armé en Casamance… »

L’avocat Me Boucounta Diallo, ancien Directeur de l’Observatoire National du Développement Humain (Ondh), était l’invité de l’émission grand jury de la Rfm, de ce dimanche, 12 juillet 2020.

Natif de la localité de Djilakh, située à 80 kilomètres de Dakar, Me Boucounta Diallo a montré toute sa déception dans ce qu’il est convenu d’appelé l’affaire Sedima- Ndingler et Djilakh. «Le tripatouillage du foncier à été à l’origine du conflit armé en Casamance et au nord du Sénégal. C’est le comportement des hommes qui pose problème. Car, comment comprendre qu’un décret présidentiel vous octroie un bail et vous voulez en faire un titre de propreté. Cela est extrêmement grave».

Selon l’avocat : «au delà de Sedima, il faut que l’Etat évite d’enrichir une société commerciale. Enrichir une société qui a un capitale de 2 milliards F cFa est d’une gravité extrême».

Pourtant lors d’une séance d’explication organisée en présence des journalistes, l’homme d’affaires, par ailleurs, patron de Sedima, Babacar Ngom avait déclaré détenir un titre foncier de 300 hectares sur cette assiette foncière qui fait l’objet de polémique. Selon lui, «cette superficie lui a été octroyée sur délibération par la communauté rurale de Djilakh, qui se trouve dans la commune de Sindia».

Pape Alassane Mboup-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments