Medias : L’enterrement du journaliste Magassouba prévu ce vendredi à Yoff

La dépouille de Moriba Magassouba quitte Abidjan pour Dakar. Le journaliste écrivain qui vivait dans ce pays des Eléphants y a rendu l’âme la semaine dernière. Ayant des attaches solides dans ces deux pays, le problème de son lieu d’enterrement se posait évidemment.

Son pays d’origine sera sa dernière demeure. Ce journaliste pétri de talent, issu de la deuxième promotion du Cesti de l’Ucad, ayant d’abord servi au Soleil qu’il a quitté prématurément avant de migrer en France pour rejoindre Jeune Afrique, Demain l’Afrique et d’autres publications.

Après quoi, il s’est installé définitivement en Côte d’Ivoire. A Abidjan, il a édité une publication et des livres. Sur son pays d’origine le Sénégal et récemment sur Alassane Ouattara qu’il avait choisi de soutenir contre Gbagbo.

Reconnaissant, Ouattara a d’ailleurs dépêché son ministre Aly Coulibaly pour accompagner la dépouille de notre talentueux doyen. Un intellectuel fécond qui distribuait son savoir à tout vent à ses confrères de tous les âges.

Une présence très bien appréciée sur les réseaux sociaux avec des post qui vous faisaient aimer cette belle langue française qu’il avait assimilée sans être assimilé. Sa présence sur Facebook incitait à rester tant sa pertinence, sa clairvoyance et sa compétence nous subjuguaient.

Sa famille des HLM nous informe que la prière mortuaire aura lieu à la Mosquée Lamine Sarr ce vendredi 21 après celle du jumah. Après l’enterrement à Yoff, les condoléances seront reçues à la villa 2329 des HLM5,note le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7