Menace de mort contre Bamba Kassé: Yakham Mbaye livre sa version

0

Joint au téléphone par PressAfrik, le Directeur général du journal Le Soleil, Yakham Mbaye, a réagi suite aux accusations du Syndicat des professionnel de l’information et de la communication du Sénégal d’avoir menacé de mort son Secrétaire général, Bamba Kassé. Expliquant le fond de leur différend, M. Mbaye a d’abord qualifié Bamba Kassé de « tapette qui se réfugie derrière le Synpics pour régler des comptes imaginaires avec lui ». Il a affirmé avoir rejeté un appel de Bamba Kassé, après que ce dernier a essayé de le joindre, au lendemain de la publication d’un communiqué qu’il a fait adosser au Bureau exécutif national. En plus, il lui a envoyé un message dans lequel il dit: « je ne suis pas parti prenante à cette sorte d’hypocrisie ».

« Lorsqu’il a eu la latitude de me parler, de recueillir ma version, il ne l’a pas fait. Il m’a outrageusement attaqué dans un communiqué pour me diffamer. Donc, maintenant que le mal est fait, inutile qu’il m’appelle. Il a répondu à ce message, en m’invitant à une bataille au niveau des caniveaux pour qu’on y patauge. Je lui ai dit bienvenue, je vais vous rejoindre là-bas », a expliqué Le DG du journal Le Soleil.

M. Mbaye dit ne pas accepter qu’une personne qui a des comptes individuels à régler, puisse s’abriter derrière un syndicat pour lui faire la guerre. Avant leurs virulents échanges sur les Réseaux sociaux
, M. Mbaye fait savoir que lorsque Bamba Kassé est venu au Soleil « pour enquêter sur lui à charge », il n’avait pas pris la peine de l’appeler. « Le mal est fait à travers un communiqué avant de m’appeler. Est-ce que j’ai le droit ou pas de rejeter son appel ? Et jouer franc jeu, en lui disant inutile de m’appeler ? Comme vous m’avez parlé par communiqué, en me dénigrant, continuer de me dénigrer et j’y répondrai. En réponse, il me dit que ça l’arrange. On va aller au caniveau », a-t-il expliqué.

Vu ce comportement de Bamba Kassé, Yakham Mbaye estime que sa préoccupation n’est pas le syndicalisme. Car, indique-t-il, le syndicalisme, ce n’est pas le caniveau. Pire, le Directeur général du Soleil, insinue qu’il y a des personnes encagoulées derrière le SG du Synpics et qui le poussent « à inventer des histoires de toute pièce dans le but de le diaboliser »

Et pour terminer, Yakham Mbaye a révélé que la section Synpcis du Soleil qui dépend du synpics national de Bamba Kassé, a adressé une demande d’explication à ce dernier dans laquelle, elle relève que tous les faits dans le premier communiqué du Syncpics comme quoi il intimide ou harcèle une journaliste ne sont pas avérés.

Leave a comment