L'Actualité en Temps Réel

Mimi : Une grosse épine dans le pied de Benno !

La tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Aminata Touré a prestement démissionné du groupe parlementaire de  son camp  pour devenir une non-inscrite à l’Assemblée Nationale. Une couleuvre très difficile à faire avaler à la majorité présidentielle qui se  retrouve fragilisée au sein de l’hémicycle.

Aujourd’hui, son cas ne ressemblerait  guère à la « jurisprudence » Cissé Lô et Mbaye Ndiaye  même si par ailleurs le Macky semble poser des actes allant dans le sens  de la déchoir de son poste de député.

Ce qui relèverait de l’illégalité et de la violation flagrante de la loi.Et dire qu’en politique tout est possible ne signifie guère que l’on fasse tout ce que l’on veut au mépris de notre charte  fondamentale. Pour l’heure, Mimi demeure une grosse épine dans le pied du  Macky !

Pour l’ancien président du groupe parlementaire libéral, Doudou Wade,ce qui était arrivé à Mbaye Ndiaye et Moustapha Cissé Lô ne relevait pas de la jurisprudence.

A son avis, la Constitution stipule que tout député qui démissionne de son parti ou en est exclu en cours de législature est automatiquement déchu de son mandat.

Il ajoute que le principe est que dès l’instant que vous démissionnez du parti, vous êtes dans une déchéance  automatique. Aminata Touré n’a posé aucun acte prouvant qu’elle a démissionné de son parti l’Alliance pour la république (Apr), rengaine-t-il.

A l époque,  Mbaye Ndiaye et Cissé Lô avaient clamé partout  dans les médias qu’ils n’étaient plus avec le Pds mais avec Macky Sall dont ils soutenaient la candidature.

Et que dans les statuts et règlement intérieur du Pds,vous perdez la qualité de membre du parti quand vous êtes dans une organisation concurrente.

Et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale stipule qu’ils avaient perdu la qualité de membre et qu’ils étaient  démissionnaires de fait. Et Doudou Wade d’ajouter que le cas Mimi n’est pas similaire à celui  de Mbaye Ndiaye et Cissé Lô.

Ce qui démontre à suffisance aujourd’hui que Mimi Touré est une grosse épine dans le pied du Macky qui risque une énième fois de s’exposer si tant est qu’elle déchoit illégalement l’ancien PM de son mandat de député.

Le monde et les Sénégalais les regardent dérouler leur plan de liquidation d’un adversaire devenu trop encombrant à l’interne même de leur camp.

Assane SEYE-Senegal7