Ministères du Commerce et de l’Elevage : Deux départements, un mensonge

Va-on vers une pénurie de moutons ? En tout cas tout porte à le croire vu la réalité du terrain. En effet, non seulement les moutons sont rares sur le marché mais également les prix sont excessivement chers, constate Senegal7.

Les promesses dapprovisionnement  en moutons qu’avaient faites le ministère du Commerce et celui de l’Elevage ne sont toujours pas tenues, du moins, c’est ce que révèle les « daarals ».Le mouton est non seulement rare mais coûte excessivement cher.

On avait l’habitude de voir les moutons un peu partout dans le pays, mais pour cette année ce n’est pas le cas .Et pour les quelques moutons qui circulent, les prix proposés par les éleveurs sont loin d’être abordables.

Donc, le ministère du Commerce ainsi que celui de l’Elevage n’ont pas été à la hauteur des attentes. Toutefois, malgré l’embargo contre le Mali, le peuple frère du Sénégal a décidé de nous venir en aide.

En effet le Colonel Assimi Goita a autorisé l’exportation de 5500 moutons et 300 bœufs vers le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Un acte à applaudir  quand on sait que ce sont ces deux pays qui ont mis le Mali sous embargo, renseigne l’Evidence.

Assane SEYE-Senegal7