Accueil Actualités Moins impactée par le Coronavirus : L’afrique, Dieu, l’iceberg

Moins impactée par le Coronavirus : L’afrique, Dieu, l’iceberg

Coronavirus

La déferlante du Covid-19 n’a pas  encore fini de faire parler d’elle dans un contexte mondial  où les statistiques les moins dramatiques planchent en faveur d’une Afrique reléguée au dernier rang des continents, après avoir subi les pires avatars historiques qui ont pour noms : Esclavage, colonisation et guerre de conquêtes toutes azimutes. Mais pour autant, l’Afrique résiste au point de déchirer la conscience d’un hexagones aux aguets face au Covid-19.Moins impactée, le continent noir tient bon, Dieu, l’iceberg.

Si le Bon Dieu avait daigné ouvrir toutes les vannes de la connaissance humaine, on en serait jamais là à épiloguer à longueur de temps sur une pandémie de Covid-19 qui aura imprimé ses marques de la plus belle des manières.

51 états de l’Afrique comptent environ 100.000 cas de coronavirus  sur  5462859 cas enregistré soit 0,1% de la moyenne mondiale.

Aux  États-Unis, par exemple, ce sont  près de 2 millions de cas qui ont été dénombrés à ce jour  avec 341717 décès là où l’Afrique en compterait 3270 décès.

Au regard de ce panorama imprimé par le virus, c’est l’Afrique qui reste la « star » à explorer pour voir comment elle s’en est prise pour résister aussi longtemps à cette maladie malgré la faiblesse de son système global de santé  et la déliquescence de la plupart de ses économies.

Aujourd’hui, l’hexagone aurait épuisé toutes ses « cartouches » susceptibles de renseigner sur ce « blindage » de l’Afrique face au Covid-19.Mais rien n’y fit face aux prévisions alarmistes les plus sordides de l’Organisation Mondiale de la Santé sur le continent. Dieu, l’iceberg.

Cette face cachée que le tout-puissant continue d’exercer sur le monde échappera toujours à la technologie la plus sophistiquée au monde et à la ruse la plus aiguisée des puissances occidentales.

Faites amende honorable et vous verrez que Dieu est juste. Pour l’heure, nul n’est à l’abri mais l’Afrique détone et étonne le reste du monde. Dieu, l’iceberg. C’est l’inaperçu qui gouverne le monde. Ce qui s’offre à nos yeux n’en est que l’iceberg. Dieu. Bon sang de bonsoir !

Assane SEYE-Senegal7