Accueil Actualités Mort de Fallou Sène : Les internautes se déchainent sur le compte...

Mort de Fallou Sène : Les internautes se déchainent sur le compte Facebook de Macky

Ils n’ont pas eu l’opportunité de faire face au chef de l’État pour lui étaler leur colère. Mais, ils se sont rabattus sur son compte Facebook officiel. Les internautes se sont déchainés sur son mur sur lequel le Président Macky Sall a fait plaquer ce message : « C’est avec une profonde émotion que je présente mes condoléances à la famille du défunt Mohamed Fallou Sène, étudiant de l’Université Gaston Berger. J’ai instruit le Gouvernement de faire toute la lumière et de situer les responsabilités. Une information judiciaire a été immédiatement ouverte. »

« Nous en avons marre ! »
Mais, ce message ne produira certainement pas l’effet escompté par le chef de l’État et son service de communication. Car, il sera suivi d’une avalanche de plus de 1050 réactions de colère des ‘‘facebooknautes ». « C’était ce même message que vous aviez écrit après la mort de Bassirou Faye. Moudjoul fene. Vraiment on ne peut plus croire en ce que vous dites (meuneuto wax lougn geum) », a craché Pape Cheikh. Alioune Fall, un autre, d’enfoncer le clou: « Franchement, passer son temps à présenter ses condoléances depuis son palais quand les forces de l’ordre tuent en toute impunité… nous en avons marre. Trop c’est trop », martèle-t-il.

« Un président qui passe son temps à présenter ses condoléances »
En dépit du fait que le chef de l’État ait, antérieurement, donné des instructions pour que les bourses soient payées au plus tard le 5 de chaque mois, sur Facebook, pour beaucoup, le chef de l’État est responsable d’une telle situation. Et l’accusent des retards dans les paiements des bourses. « Si tu avais fait ton devoir pour que les bourses soient payées à temps tu ne serais pas là à présenter des condoléances. Tu es le mieux placé pour connaître et résoudre les difficultés liées à la vie estudiantine vu ton cursus, mais paradoxalement tu as un bilan singulièrement macabre. En 2014, c’était Bassirou Faye, aujourd’hui c’est Fallou Sene et ce sera au tour de qui la prochaine fois ? Ça suffit! Pour un simple problème de bourse, des hommes sont tués par ta police qui est censée nous protéger. Le Sénégal mérite mieux qu’un président qui passe son temps à présenter ses condoléances », assène un facebooknaute.

« Une information judiciaire qui n’aboutira à rien »
Quant à l’aboutissement de l’information judiciaire et de l’enquête ouvertes suite au drame, beaucoup n’y croient pas. « Ouvrir une information judiciaire qui n’aboutira à rien, cela n’a aucun sens. Dégainer je ne sais combien de millions pour un « jahal » cela ne sert à rien également », peste Cheikh Sow.Alasco Sy d’emboucher la même trompette. Pour lui, il est clair que la lumière ne sera pas faite. Et même si c’était le cas,  ajoute Umar Thiam, « cela ne ferait pas revenir le défunt ».

« Ils ne réclamaient pourtant ni voitures ni passeports diplomatiques »
Dépité, un ressortissant de la Casamance de signifier au chef de l’État que les étudiants qui manifestaient ne réclamaient pourtant « pas des voitures ni des passeports diplomatiques. » « Ils voulaient juste qu’on leur donne leurs bourses pour qu’ils puissent manger, acheter du savon, une brosse à dent et quelque petit livres. Vous dépensez des millions dans des combats de luttes, dans des soirées au grand théâtre. Vous distribuez des millions à vos militants. Construire une cité ministérielle à coût de milliards et même un nouveau palais. Ces jeunes étudiants ne méritent pas qu’on tire sur eux », assène-t-il.

Gaye Sarr, estime même, que les balles réelles n’avaient rien à faire à l’Université. Et pour Christian Faye, c’est le président de la République,  qui a déclaré la guerre au terrorisme. Car,  il est « lui-même, en train de terroriser son peuple ».

Dans cette avalanche de réactions hostiles et chargées de colère, il était bien difficile d’en trouver une seule, qui avait une position édulcorée, ou même, qui défende le chef de l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici