Mort de François Mancabou : « Tous ceux qui sont impliqués risquent gros »

Alors que le parquet a fait état d’une mort accidentelle de François Mancabou, membre présumé de la « force spéciale », ses avocats et ses proches accusent la police de l’avoir torturé.

Selon Me KABOU qui indique détenir un enregistrement audio de son client qui a déclaré avoir été torturé, le Parquet ferait mieux que de changer de logiciel. A l’en croire, une plainte va être déposée afin que « la vérité, la seule vécue et racontée par Monsieur François MANKABOU à ses visiteurs triomphe car on ne peut vivre dans une société où le vérité devient par la rhétorique des vérités ».

Ce n’est pas fini, au delà de l’autopsie faite par les spécialistes de la santé, la communauté mankagne annonce aussi son autopsie. Celle-ci risque de faire très mal à toute personne impliquée dans un quelconque acte de torture sur François Mancabou.

La communauté mankagne a annoncé qu’elle procéder au « K-djine », une forme d’autopsie, effectuée dans le bois sacrée, efficace, fiable et précis. C’est une réalité. Cette opération consiste à interroger les esprits. La sanction est inédite s’il s’avère que François Mancabou est torturé jusqu’à ce que mort s’en suive. La sanction ne se limite pas aux personnes impliquées, leur famille, en somme leur ascendance ne seront point épargnées.

A.K.C – Senegal7