Mort subite à Simbandi Birassou : un professeur de lettres chute lors d’un match de gala et meurt.

Dans la foulée de la célébration de la fête de Korité communément appelé Eid El Fitr, les populations du village de Simbandi Birassou ont vécu le pire. Tristesse et consternation étaient les sentiments les mieux partagés dans cette localité suite à la mort subite d’un jeune professeur et digne fils de Simbandi Birassou pendant un match de Gala dont il était lui-même l’initiateur.


Selon les sources, c’est un match qu’il a organisé le jour de la korité sous l’égide de l’association pour la rénovation de Simbandi Birassou dont il est membre. Le village de simbandi Birassou est situé dans le département de Goudomp et région Sédhiou.  Le nommé Bourama Keita alias Youm, professeur d’histoire et de géographie est tombé en plein match de gala et a perdu la vie malgré toutes les tentatives de sauvetage. Agé d’ une  quarantaine d’années, Monsieur Keita s’en est allé laissant derrière lui un sentiment de tristesse et de consternation dans toute la localité de Simbandi Balante.


Selon un de ses amis : » Il était footballeur également professeur d’histoire et de géographie dans un collège franco-arabe de Bignona. Il était l’initiateur du match de gala qu’il avait l’habitude d’organiser le jour de la korité. C’est au cours de cette rencontre, à l’école primaire de Simbandi Birassou1, 15 minutes après le coup d’envoi qu’il s’est subitement tombé, inanimé. Pendant une trentaine de minutes des actions de sauvetage ont été menées pour essayer de le sauver mais en vain. Il a rendu l’âme durant son évacuation au poste de santé de Taanaf », a expliqué un habitant du village sous le couvert de l’anonymat.

Pape Ibrahima Diassy – Senegal7