Morts subites-Sénégal : une personne sur trois à partir de 25 ans est hypertendue

Au Sénégal on parle souvent de morts subites ou encore de malaises, sans pour autant savoir quelles sont les causes de ce genre de mort. (voir maladies cardiaques). Au Sénégal, selon le médecin du sport et cardiologue, Thierno Abass KA plus du quart de la population présente un facteur favorisant un arrêt cardiaque.

La dernière étude au Sénégal, a montré que 29,8% de la population est hypertendue. Cela veut dire qu’une personne sur trois à partir de 25 ans est hypertendue. Cela implique qu’il faut des actions. Les actions, c’est de lutter contre ces facteurs de risque cardiovasculaires : la sédentarité, le sel, le sucre et faire de l’activité physique. Il faut que ces gens-là puissent se faire diagnostiquer.

Dans les 30% de ces personnes hypertendues même la moitié n’est pas diagnostiqué. Seul 1/3 est diagnostiqué et seulement 1/3 dans ce groupe est bien suivi. C’est-à-dire qu’il y a des gens qui viennent se faire consulter, on va les mettre  sous traitement, ils disparaissent. Certains posent le problème du consulting ou encore le cout du traitement. Toutes ces incidences font qu’il y a  un problème de suivi dans notre pays.

Mais il y a aussi le problème des bilans. Si vous devez mettre sous traitement un hypertendu, il faut un bilan pour voir s’il y a du cholestérol, si les reins et le cœur fonctionnent normalement. Toutes ces problèmes ont comme complications, l’insuffisance cardiaque où la personne ne peut pas se déplacer, les infarctus du myocarde, les AVC ou l’insuffisance rénale.

Pour éviter ces morts subites, le professionnel conseille aux gens de se faire consulter avant que la maladie ne survienne, la pratique du sport, une alimentation saine, l’arrêt de l’alcool et du tabagisme.

Sur les colonne de besbi Dr KA évoque les gestes à faire devant une personne qui tombe et c’est : appeler les secours, faire un massage cardiaque et, si vous disposez d’un défibrillateur, l’utiliser pour rythmer le cœur.  Ainsi, il préconise une éducation et une sensibilisation pour la population puisse  faire ces gestes en cas de besoin.

Fanta DIALLO BA-senegal7