Accueil Actualités Moundiaye Cissé Ong 3D : « Il y a une banalisation des...

Moundiaye Cissé Ong 3D : « Il y a une banalisation des rapports des corps de contrôle»

Le directeur administratif de l’Ong 3D, Moundiaye Cissé dit ne pas être surpris du tout de l’attitude du président Macky Sall qui invite à avoir une autre lecture des rapports de la cour des comptes. « Je pense que c’est sans surprise qu’on voit qu’il n’y a de suite à ces rapports. Ce qu’on attend du président de la République ce n’est pas de dire on va corriger les manquements.

Du temps de Diouf ceux qui étaient épinglés par les rapports ont été démis immédiatement de leurs fonctions. Aujourd’hui toutes les personnes citées devaient être démises de leurs fonctions », fulmine Moundiaye Cissé, invité de l’émission Objection de ce dimanche sur Sud Fm. Selon lui, la solution qu’il faut opposer à cette impunité que semble promouvoir le chef de l’Etat c’est de revoir ses nominations souvent basées sur des critères partisans.

S’agissant du retard de cinq ans accusé par la Cour des comptes dans la publication de ses rapports, Moundiaye Cissé estime qu’il « faut le regretter et le dénoncer ». « Un rapport de 2015 qu’on publie en 2020, 5 ans après c’est inacceptable parce qu’il y a plusieurs risques autour de ce retard. Des faits qui se sont déroulés en 2014 et qu’on publie en 2020, il y a risque de prescription et les mêmes délits pouvaient être reproduits pendant ces cinq années de retard », indique-t-il.

Non sans dénoncer la « banalisation des rapports des corps de contrôle » comme la Cour des comptes qui fait face à des problèmes financiers « alors qu’on a des institutions budgétivores que les Sénégalais considèrent comme inutiles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici