L'Actualité en Temps Réel

Moussa Bocar THIAM : « Pape Alé Niang est dans la dérive depuis des années. »

Le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, a réagi suite à l’emprisonnement du journaliste d’investigation, Pape Alé Niang. Selon, Moussa Bocar Thiam, qui était l’invité du Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, le directeur de publication du site Dakar matin est dans la dérive. Ce, depuis des années.

Le journaliste, Pape Alé Niang est poursuivi pour une infraction grave. Tout combat de journaliste n’est pas le combat de la corporation.

« On lui (Pape Alé Niang) reproche des faits que tout le monde a constaté. Divulguer des documents qui relèvent de la confidentialité ou du secret défense, c’est un délit extrêmement grave. » Il est important que j’interpelle la corporation Tout combat concernant un journaliste ayant commis une infraction n’est pas un combat de la corporation. C’est un amalgame qui se fait. Il n’est pas poursuivi pour ses opinions, ses tendances ses dérives vis à vis du régime… », a laissé entendre, Moussa Bocar Thiam, sur les ondes de la Rfm.

Par rapport à la grande mobilisation initiée par la Cap, vendredi prochain, pour la libération du journaliste, le ministre dira, ceci : J’en connais beaucoup de journalistes qui ne seront pas à cette manifestation parce que y a aucune raison de répondre des infractions d’un journaliste qui délibérément sciemment et vulgairement a toujours posés des actes de dérives »

Pour rappel, le journaliste Pape Alé Niang inculpé pour : -divulgation d’informations non rendues publiques par l’autorité compétente de nature à nuire à la Défense nationale – recel de documents administratifs et militaires – diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques, a été placé sous mandat de dépôt, mercredi, par le juge du deuxième cabinet, Mamadou Seck.

Senegal7