Accueil Justice Moustapha Diakhaté dénonce « les sanctions à deux vitesses dans la magistrature »

Moustapha Diakhaté dénonce « les sanctions à deux vitesses dans la magistrature »

Macky

Moustapha Diakhaté s’est joint à l’union des magistrats du Sénégal (UMS) pour dénoncer l’affectation du juge Ngor Diop de Podor à la cour d’appel de Dakar comme conseillé. 

« Le magistrat Ngor Diop vient d’être sanctionné pour avoir placé sous mandat de dépôt puis condamné un dignitaire religieux de Podor poursuivi pour des faits répétés et reconnus de dévastation de récolte, menaces et voies de fait » dénonce l’ancien parlementaire.

Pourtant, constate-t-il « il n’y a guère longtemps le magistrat Thierno Niang avait condamné à Mbour un grand dignitaire religieux et 16 de ses disciplines sans subir les foudres du Ministre de la justice et du Président de la République. »

Selon Moustapha Diakhaté cette affectation « en plus d’être une violation grave du principe sacro-saint de l’indépendance de la justice et de l’inamovibilité des magistrats du Siège ».

Il estime également que « l’affectation arbitraire et violente de Monsieur Ngor Diop et surtout la différence de traitement des deux juges représentent une entorse à l’égalité des magistrats et des dignitaires religieux devant la loi et une menace sur la cohésion nationale ».

« L’inquisition judiciaire risque d’être la goutte d’eau de trop. » martèle l’ancien président du groupe parlementaire BBY qui ajoute également que « le  Sénégal doit respecter le principe fondateur de toute République : la séparation du judiciaire avec la volonté politique. »

                                                        Mouhamadou Sissoko-Senegal7

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici