L'Actualité en Temps Réel

Négociations de contrats pétroliers et gaziers : Le Sénégal veut des experts bien formés

Le secteur pétrolier et gazier demeure très exigeant en matière de ressources humaines. Alors que l’Afrique regorge de ressources naturelles dans son sol et sous les fonds sous-marins africains, cela devrait assurer la souveraineté énergétique du continent dans la rentabilité.

Lors de l’ouverture de la deuxième édition de la Conférence -exposition MSGBC oil, gas and power, le président de la République prône la formation des ressources humaines qualifiées à tous les niveaux, afin de maîtriser le savoir et le savoir-faire dans ce domaine si complexe des hydrocarbures. Il cite à titre d’exemple, les soudeurs sous-marins, les ingénieurs, les experts financiers, les comptables, les fiscalistes et les experts des contrats, entre autres.

« Toujours on nous oppose nos contrats. Au moment de les signer, on a toujours des volontaires qui sont très prompts à voyager, à aller signer et revenir sans aucune mesure d’accompagnement pour protéger les intérêts de leurs pays, ils engagent l’Afrique sur des décennies », dénonce Macky Sall dans les colonnes de Le Quotidien.

Il invite les signataires à respecter leur signature en s’entourant de toutes les garanties puisqu’ils engagent dans leurs actes, les intérêts vitaux de leurs pays. « Nous devons former ces cadres dans la négociation de contrats complexes », a déclaré le président de la République.

A.K.C – Senegal7