L'Actualité en Temps Réel

Népotisme familial : Mimi Touré apporte des précisions sur sa proposition de loi

La député Aminata Touré s’est fendue d’un tweet, mercredi, pour apporter des précisions sur sa proposition de loi contre le népotisme. C’est à travers un extrait des standards de recrutement du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

« Dans la prolongation de ma proposition de loi relative à la limitation des fonctions et responsabilités en rapport avec les liens familiaux, je partage un extrait des standards de recrutement du PNUD rendant incompatible certains liens familiaux« , a-t-elle notamment tweeté.

Des principes qui s’appliquent à l’ensemble des Nations Unies

Aminata Touré précise que sa proposition de loi s’inscrit dans la culture démocratique actuelle de lutte contre le népotisme familial dans les organisations. Et dire que ces principes s’appliquent à l’ensemble des Nations Unies.

Amélioration du système de gouvernement 

La député estime que la loi sur le népotisme « améliorerait incontestablement notre système de gouvernance« .

Lire aussi : Loi contre le népotisme : Aminata Touré prise entre deux feux

Règlement du personnel

Aminata Touré cite, pour donner du crédit à sa proposition de loi, l’article  4.7 (a) du Règlement du personnel : « Afin d’éviter toute influence réelle ou perçue de la famille ou tout conflit d’intérêt au sein du PNUD, le règlement du personnel prévoit « qu’aucune nomination n’est accordée à une personne qui est le père, la mère, le fils, la fille, le frère ou la sœur d’un membre du personnel. »

Ousmane Ndiaye – Senegal7