Nomination pour six ans du président et du procureur de la Cour suprême: Grincements de dents en vue  

0

Le Conseil des ministres d’hier a adopté le projet de loi portant nouveau statut des magistrats et celui portant modification de la loi organique sur la Cour suprême. Si pour le premier projet, les juges se pâment de joie  dans les chaumières, pour le second, il va sans doute provoquer un bras de fer rapporte « L’AS ».

Selon le journal, des grincements de dents se profilent à l’horizon, puisque que ce projet permet au Premier président et au procureur général de la Cour Suprême de rester en poste pendant six ans bien qu’ils aient dépassé l’âge de la retraite de 65 ans, requis pour ce corps délite.

D’après les informations du canard de Thierno Talla, l’Union des magistrats du Sénégal est sur le pied de guerre et entend se réunir cette semaine.

senegal7.com

Leave a comment