Accueil Actualités Opérations Tabaski 2019 à Thiés : 200000 têtes attendues pour la région

Opérations Tabaski 2019 à Thiés : 200000 têtes attendues pour la région

Le comité régional de développement pour les préparatifs de la Tabaski s’est tenu mercredi à la Gouvernance de Thies. Cette rencontre a enregistré la participation des éleveurs et l’ensemble des services régionaux concernés. La réunion est axée sur les besoins exprimés par les participants pour un
bon déroulement des opérations au niveau de la région de Thies.

Selon le directeur du service régional de l’élevage et des productions animales, Cheikh Ahmadou Bamba Beye  » Au niveau de la région de Thies les besoins sont exprimés à 200000têtes et les objectifs ont été fixés par départements. Dans le département de Thies, nous avons fixé comme objectif d’avoir 100000 moutons, pour le département de Mbour 45000 moutons et le département de Tivaouane nous avons fixé 55000 têtes. Pour ce qui concerne les dispositions, nous avons déjà élaboré un plan stratégique avec l’ensemble des services régionaux pour bien aménager les lieux de ventes le plutôt possible. Pour la sécurité, nous serons en parfaite collaboration avec les forces de l’ordre pour veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens dans les grands forails comme Seokhaye et Sandiara. Pour ce qui concerne l’ouverture des frontières, le président de la République a instruit avec sa lettre circulaire toutes les parties prenantes l’exonération des taxes au niveau des frontières, l’assouplissement des contrôles dans les postes mais également la tolérance dans les camions et les wagons qui transportent les moutons. La région enregistre pour cette année une quinzaine de points de ventes. Mais le point le plus saillant C’est le marché de Seokhaye qui couvre 31, 18% des besoins de la région de Thies. Au niveau de Mbour, nous avons le marché de Sandiara, dans le département de Tivaouane le marché le plus dominant C’est Mekhe. Aucours des discussions, les éleveurs ont évoqué la question de l’assainissement. Ainsi, le chef du service régional de l’élevage et des productions animales a préconisé un plan d’assainissement avant et après les opérations sur tous les forails de la région. Il lance un appel aux maires de la région de Thies de veiller à la salubrité des sites. Cheikh Ahmadou Bamba Beye a évoqué la situation alarmante de l’année précédente, selon lui, nous constations l’année dernière plus de 24000moutons invendus. Mais pour cette année le ministre de tutelle demande aux chefs de services régionaux de voire la contribution des promoteurs locaux par rapport à l’effort des besoins nationaux. C’est ainsi que le président des éleveurs de la région de Thies, Ismaila Sow rassure les populations de Thies qu’il y aura une quantité suffisante d’approvisionnement en moutons pour cette année. Il exige les populations du Sénégal particulièrement les responsables de familles de partir très tôt acheter leurs moutons car il y avait beaucoup de têtes invendus l’année dernière.
MALICK Sarr Gueye correspondant Sénégal 7à Thies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici