Accueil Football Ouganda vs Sénégal : Voici les notes des Lions !

Ouganda vs Sénégal : Voici les notes des Lions !

Les hommes du coach Aliou Cissé ont validé leurs ticket pour les quarts de finale suite à la victoire face à l’Ouganda dans un match sérieux et typiquement africain. Avec un seul but marqué par Sadio Mané qui aurait pu doubler la mise sur pénalty raté en seconde période.

Kalidou Koulibaly (8) : Le défenseur sénégalais a été impérial. Véritable roc, il a rarement été pris à défaut dans cette rencontre. Solide défensivement, il a remporté un nombre incalculable de duels.

Gana Gueye (7,5) : Plaque tournante des Lions, il a toujours trouvé ses coéquipiers dans le bon rythme et a su orienter le jeu de manière intéressante, et a mangé ses adversaires dans l’entrejeu.

Sadio Mané (7,5) : Son tandem avec Sabaly a fait souffrir l’arrière garde des Cranes. Auteur de l’ouverture du score sur sa seule véritable occasion, il égale le meilleur buteur sénégalais de l’histoire de la CAN. Il aurait même pu le dépasser s’il n’avait pas raté ce pénalty. Face aux Écureuils, il aura l’occasion d’inscrire son nom dans les livres du football sénégalais.

Alfred Gomis (7) : Le remplaçant de Mendy a fait le job. Sur les rares séquences des Ougandais, il s’est montré très décisif notamment sur cette frappe d’Okwi. À noter également sa grosse parade sur un coup-franc dangereux en fin de rencontre.

Sabaly (7) : Forfait face au Kenya, Sabaly a retrouvé son poste. Hyperactif sur son côté gauche, le latéral n’a pas été inquiété défensivement et a donc pu se consacrer à l’attaque en s’amusant littéralement avec son adversaire direct. Avec Mané, ils ont fait vivre un enfer au latéral ougandais.

Ismaïla Sarr (6,5) : Auteur d’une performance XXL face au Kenya, il a semblé un peu timoré ce soir. Pour cause, il est rapidement freiné dans son élan par une faute du gardien adverse. Cependant, il a été intéressant en faisant les efforts défensifs pour aider Gassama.

Mbaye Niang (6,5) : S’il n’est toujours pas en réussite devant le but, il y a d’énormes motifs de satisfactions dans le jeu de Mbaye Niang. Auteur de la passe décisive sur le but de Sadio, il a débloqué un match jusque-là assez fermé. À sa décharge, il n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Attention à ne pas prolonger la disette.

Kouyaté (6,5) : Sonné après un coup de poing d’Okwi, il a vite repris ses esprits. Dans la lignée de ses dernières sorties, Kouyaté est en train de s’imposer dans un poste qu’il découvre. Le capitaine a guidé ses troupes. Koulibaly (voir en-haut)

Gassama (6) : Défensivement, Lamine Gassama est imprenable. Il n’a jamais plié face aux attaquants adverses. Agressif et dur sur l’homme, il s’est imposé dès l’entame devant ses adversaires et n’a plus été inquiété par la suite.

Pape Aliou Ndiaye (6) : Certes moins en vue que lors des précédentes rencontres, Pape Aliou a été très costaud au milieu. Avec ses accélérations dont seul lui a le secret, il a beaucoup participé à l’animation offensive. Sans doute limité par ce carton rapidement pris, il a fait un match très correct.

Saivet (6) : A l’image de ses deux compères du milieu, il a su s’imposer et aider son équipe à régner sur l’entre jeu. Volontaire et intéressant dans ses prises de balles, il a systématiquement cherché à jouer vers l’avant. À saluer également pour sa justesse technique, il a énormément apporté le danger sur coup de pied arrêté.

Aliou Cissé (6) : Cissé et son staff ont bien analysé le jeu de l’adversaire. La preuve, les Sénégalais ont été rarement inquiété sur balles arrêtées, ce qui est le point fort des Cranes. On a aimé aussi le fait qu’il soit resté dans la lignée de la précédente rencontre sans chambouler ses plans.

Senegal7