Accueil Actualités Ousmane Sonko : L’alpha et L’omega d’un X identifié, le paradoxe !!

Ousmane Sonko : L’alpha et L’omega d’un X identifié, le paradoxe !!

Le leader de Pastef les Patriotes Ousmane Sonko  est accusé de viols et de menaces de mort par la masseuse Adji Sarr. Depuis, cette dernière est mise en cage par on ne sait qui ! Cerise sur le gâteau, l’on s’acharne sur la levée de l’immunité parlementaire du député de Pastef. Et comprenant que rien ne tient sur ce complot que même l’homme de la rue comprend, la plainte a été détournée de la cible Sonko   pour être orientée  contre un X  connu.Un vrai cirque dont les sénégalais ont  droit en lieu et place de  la quête de la vérité sur cette affaire.

Aujourd’hui plus que jamais, les tenants du pouvoir se jouent du destin des sénégalais en foulant au pied les fondamentaux de la démocratie  dans le seul but d’éliminer une adversaire qui dérange.

Le combat enclenché est loin d’opposer pouvoir et opposition ou les Pastefs et les apéristes mais bien entre le camp de ceux qui veulent brûler le pays et ceux aspirent à la paix.

Les tenants du pouvoir se croient investis d’une mission  surhumaine  consistant à employer la force par tous les moyens d’Etat pour arriver à leurs fins.Adji Sarr la masseuse a accusé Ousmane Sonko le leader de Pastef les Patriotes de viols et de menace de mort avant de porter plainte à la section de recherche.

Mais depuis lors, cette jeune fille reste introuvable. Et le plus troublant, c’est que même ses parents ne savent où elle est cachée. Qui sont ces cagoulards qui la surveillent comme du lait sur le feu ! Sans prétendre répondre à cette question, la plainte contre Ousmane Sonko est requalifiée de plainte contre X.

Mais un X que l’on présume connaitre et qui s’appelle Ousmane Sonko.Un paradoxe qui n’existe nulle part au monde. La piste des poursuites  contre le leader de Pastef se substitue à la piste de l’instruction.

Il s’agira donc en dernière instance de lever l’immunité parlementaire de Sonko identifié comme X afin qu’il puisse  faire face à la représentation nationale. L’on cherche un X que l’on ne connait pas tout en  le désignant comme étant le leader de Pastef.

Les sénégalais se sont rendus compte  que la manière dont le pays est géré ressemble à un cirque. Un gynécologue a donné des résultats qui attestent que la masseuse Adji Sarr a eu à faire des rapports sexuels par le passé.

Mais le camp des cagoulards attestent que du sperme a été retrouvé sur la fille. Pour déceler l’Adn dans cette affaire, l’on peut s’appesantir sur le sang,la salive ou le sperme. Or, Ousmane Sonko a eu à donner du sang par le passé. Vraisemblablement, les cagoulards qui détiennent Adji Sarr en otage iront probablement chez les extraterrestres pour incriminer Sonko.

Or, ce qu’attendent les sénégalais, c’est toute la vérité et toute la transparence dans cette affaire. Mais au vu la façon dont les souteneurs de l’accusatrice se précipitent pour faire tomber le Chef de fil de Pastef Les Patriotes, l’on se rend compte que c’est une combine d’Etat qui est mise en branle.

Seulement, le pouvoir ne tient qu’à un fil et la majorité silencieuse du pays comprend désormais à quels tenants du pouvoir elle a affaire. Mais demain, il fera jour pour le Président Macky et tous ceux qui ont embarqué notre pays dans une spirale de complot et mensonge susceptibles de déboucher vers le chaos !

Assane SEYE-Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici