Ousmane Sonko : «le TER est prématuré»

0

«Pour inaugurer le Ter, la France a imposé à Macky Sall un nouvel avenant de 150 millions d’euros» (98 milliards FCFA) et une amnistie fiscale pour deux sociétés françaises»

Ousmane Sonko : «le TER est prématuré»

«Nous avons très tôt dit que le montage financier du Train express régional est un scandale. Au moment où l’Etat parlait de 500 milliards, j’ai démontré que nous étions à 1200 milliards de FCFA. Et pour inaugurer le Ter, la France a imposé à Macky Sall un nouvel avenant de 150 millions d’euros (environ 98 milliards de francs Cfa). Ce qui nous nous ramène à 1 400 milliards FCFA. Ce qui est inadmissible», dénonce Ousmane Sonko.

Le leader de la coalition « Sonko-2019 » le leader de la coalition «Sonko 2019» était dans la banlieue de Dakar, précisément, à Parc Lambaye où il fait cette révélation en marge d’une visite de courtoisie chez les vendeurs de bois. L’occasion faisant le larron, le candidat à la présidentielle du 24 février prochain a fait «dérailler» le Ter au moment où le président de la République réceptionnait l’infrastructure non achevée.

Selon Ousmane Sonko, en plus de l’avenant au contrat cité plus haut, la France a également « imposé au Sénégal l’effacement de la dette de sociétés françaises au Sénégal et qui ont été épinglées pour fraudes fiscales», précisant au passage détenir copie d’une lettre à cet effet.

Pour le leader de Pastef, l’inauguration du Train express régional est prématurée. « Pourquoi inaugurer un Ter qui ne sera fonctionnel qu’en avril ou mai prochain 2019», s’interroge-t-il. Sa réponse fuse aussitôt : «C’est de la politique politicienne».

Source : (Impact.sn)
Hassana DIALLO/Senegal7

Leave a comment