Ousmane Sonko -Umaro Sissoco Embalo : Les secrets de l’audience de Dakar

Le chef de l’Etat Bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo s’est prononcé sur sa rencontre avec Ousmane Sonko, la semaine dernière à Dakar. Une audience qui suscité une petite polémique entre Alioune Tine et le journaliste Madiambal Diagne. Dans cet entretien accordé à RFI et repris par le site du journal sénégalais Le Quotidien, Embalo a livré quelques détails sur l’audience.

« Comme vous savez, je suis président en exercice de la présidence tournante de la Cedeao. C’est dans ce cadre que j’ai reçu le leader de l’opposition. Mais le président Macky Sall était informé. C’est la même chose quand un leader de l’opposition de mon pays vient au Sénégal et souhaite rencontrer le président Macky Sall ou va voir un autre chef d’état de la sous-région. il aura au préalable mon accord. C’est ainsi que ça fonctionne dans les relations internationales. Même en Europe. J’espère que vous avez suivi ce qui s’est passé au Brésil entre le président Bolsenero et son homologue portugais Robelo Marcelo Sousa.
Pour ce cas le Président Macky Sall était informé et m’a assuré qu’il n’y a aucune objection.
Je l’ai donc reçu. C’est normal, comme opposant, de s’intéresser à ce qui se passe en Guinée-Bissau. Il m’a félicité pour mon élection à la présidence tournante de la Cedeao. Il est quelqu’un de très lucide, et républicain. Il a promis que s’il perd les élections, il acceptera les résultats. En bon républicain., il faut aussi savoir accepter sa défaite au lieu de créer des troubles parce qu’on a perdu. Le Sénégal a une autre niveau de démocratie », a -t-il expliqué.

Diaraf DIOUF Senegal7