L'Actualité en Temps Réel

Oustaz Alioune SALL éclaire : « Etre salafiste n’est ni un handicap, ni un défaut…

0

Dire qu’une personne est mauvaise parce que c’est un salafiste, n’est pas justifié, car être salafiste n’est ni un handicap, ni un défaut. C’est la conviction d’Oustaz Alioune  Sall, qui a consacré son « prêche » d’hier, sur Sud Fm, à l’actualité politique, marquée par des stigmatisations et insultes. Et pour l’Imam, dans un débat, quand on insulte, pleure ou frappe, c’est parce qu’on n’a plus d’argument.

Oustaz Alioune Sall ne veut pas rester en dehors de l’actualité. Le célèbre prêcheur a commenté l’actualité politique des derniers jours, avec des accusations de salafiste et les insultes portées contre Ousmane Sonko. Sans citer les noms des acteurs concernés, l’arabisant a remis les pendules à l’heure. « Telle personne n’est pas bonne parce que c’est un salafiste, ce n’est pas vrai. Et dire que telle personne appartient à tel groupe ,ne suffit pas pour nuire ou détruire une personne.(…).Et d’ajouter .Il poursuit : « Etre salafiste, ce n’est ni handicap, ni un défaut, c’est une personne qui n’est pas saine d’esprit, quelqu’un qui a l’esprit tortueux, où  encore  quelqu’un qui ne sait pas vers quelle direction diriger le pays… »,a martelé Alioune Sall. Récemment, Ahmeth Khalifa Niasse a fait une sortie contre Sonko soutenant que ce dernier est un salafiste et qu’il était dangereux que le pays soit dirigé par un salafiste, informe les Echos. Et le « pêcheur » de conclure que dans un débat, celui qui insulte, pleure ou frappe le premier, manque d’argument. Et de donner comme exemple le débat entre Dieu et Satan. « On n’a jamais vu où Dieu a insulté Satan .Il se contente de dire : voilà ce que Satan a dit, et voilà moi ce que j’ai dit », enseigne-t-il.

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire