Accueil Actualités Ouverture des mosquées, Macky va-t-il jouer au muezzin? 

Ouverture des mosquées, Macky va-t-il jouer au muezzin? 

Le président Macky Sall va prendre la parole ce lundi 11 mai 2020 à 20h. Annoncée dans un premier temps pour demain mardi 12 mai, sa sortie se fera finalement aujourd’hui. Un gain de temps mais aussi une pression qui semble s’exercer sur sa personne.

La prise de parole du président de la République était réclamée depuis un certain temps. D’aucuns sont allés jusqu’à le peindre comme un chef de guerre qui envoie ses troupes au Front en restant retranché dans son bunker. Les restrictions imposées au Sénégalais  commençaient à devenir invivable pour les populations.Et sur le plan religieux,une certaines discrimination était perceptible entre les mosquées et autres lieux de culte.

Et un parfum de révolte commençait à sentir un peu partout à travers le pays. Et le dernier événement qui s’est déroulé à Léona Niassène était la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

C’est à ce moment que les services de la présidence ont annoncé le discours du président de la République. Que va dire Macky Sall aux Sénégalais qui l’attendent sur plusieurs sujets ? C’est la question que se posent présentement beaucoup d’observateurs.

Les supputations vont bon train. Mais beaucoup de nouvelles informations convergent vers une annonce de réouverture des mosquées. Et des sources proches de Touba annoncent que, le président aurait appelé au téléphone le Khalife général des Mourides. Des informations qui circulent font état d’un « Ndiguël »sur la réouverture des mosquées dans la ville sainte.

Ainsi, alors que samedi passé Ahmed Khalifa Niasse a donné réponse à notre question. « Macky Sall va repousser l’heure du couvre-feu à 22 heures pour permettre aux musulmans de jouir d’un ramadan de sérénité », avait-il déclaré dans un communiqué.

En tout état de cause, la mesure phare que les Sénégalais attendent de la sortie du président de la république, est sans aucun doute la réouverture des mosquées. Et même si d’autres mesures d’assouplissement sont attendues, mais le peuple attend que Macky appelle à la prière. Bilal ou pas, il semble prêt à se mettre dans la peau d’un muezzin.

 

Mouhamadou Sissoko-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici