Accueil Actualités Pape Malick Ndour,DG Prodac :  » La croissance de 1,1%...

Pape Malick Ndour,DG Prodac :  » La croissance de 1,1% du Sénégal est un bon indicateur… »

Prodac

Le Directeur Général du Programme des Domaines agricoles communautaires (Prodac), Pape Malick Ndour s’est prononcé sur le discours du Chef de l’Etat Macky Sall sur la Tfm. Economiste de formation, il n’a pas manqué d’analyser  notre pays dans un contexte macro économique dévasté par la pandémie à coronavirus. Selon  lui, le Sénégal s’en tire bien avec une croissance de 1,1% nonobstant les effets collatéraux de la pandémie à coronavirus.

Le Directeur Général du Programme des Domaines agricoles communautaires (Prodac) ne s’est pas fait prier pour analyser avec efficience le contexte macro économique dans lequel le Sénégal évolue avec la crise sanitaire.

Ainsi, après avoir rappelé que le gouvernement  reste très sensible aux complaintes des doctorants  dans le cadre de leur mouvement d’humeur, Pape Malick Ndour a indiqué qu’aux Etats Unis, on assiste à 40.000  cas de Covid-19 par jour.

Une proportion qui pourrait même atteindre les 100.000 si l’on n’y pend pas garde, précise-t-il.

Mais selon lui, même si comparaison n’est pas raison, il  reste que le Sénégal a su gérer avec panache la crise sanitaire.

A ceux qui affirment que le Chef de l’Etat a abandonné  nos compatriotes dans la lutte conte la pandémie à coronavirus, Pape Malick Ndour rétorque que le déconfinement est à l’échelle internationale.

Et que sur tous les plans, le Chef de l’Etat Macky Sall a eu les coudées franches.

Avec la mobilisation de Force Covid-19,la distribution des vivres et plus de 125 milliards injectés dans le secteur privé  et dans l’informel, argumente-t-il.

Non sans ajouter que le président Sall a demandé depuis le début de la pandémie que les employés du secteur privé puissent recevoir 70% de leurs salaires.

Spécialiste  en économie, le DG du Prodac en a déduit qu’on parle de ralentissement de la croissance de 1,1%.

Que les prévisions mondiales tableraient sur moins de 4,4% de la croissance mondiale.

Ce qui en l’espèce le prédispose à affirmer que la croissance de 1,1% du Sénégal est un bon indicateur par rapport au contexte mondial, au contexte africain et comparativement aux autres pays de la sous région.

Mais à la fin de son speech, Pape Malick Ndour s’est félicité de l’acte 3 de la décentralisation qui selon lui, a boosté l’économie locale.

Occasion qui lui aura permis de féliciter l’opposition républicaine qu’il qualifie de responsable contrairement à ceux qui pensent qu’il faudrait toujours tirer sur le pouvoir.

Assane SEYE-Senegal7