Accueil Actualités Paralysie dans les structures de santé: Gréve de trois jours de And...

Paralysie dans les structures de santé: Gréve de trois jours de And Gueusseum

Le système sanitaire sera paralysé avec la Grève de soixante-douze heures le mardi 08, mercredi 09 et vendredi 11 mai 2018 des syndicats de And Gueusseum.

Les camarades de Mballo Dia Thiam vont poursuivre  la rétention des informations sanitaires et sociales, boycott des activités de la campagne de distribution
des médicaments de masse et de la micro planification traduisent la décision de radicalisation de la lutte de l’ASAS SUTSAS/SUDTM « AND GUEUSSEUM » telle que souhaitée par les camarades. En effet, l’écrasante majorité des camarades rencontrés lors des différentes tournées et ceux qui se sont exprimés à travers d’autres canaux, courroucés par l’absence de réaction du Gouvernement, le traitement salarial discriminatoire des travailleurs de l’Etat, ont conduit à la nécessité de poursuivre,
de durcir et d’intensifier la lutte, seule posture qui sied. Telle est l’économie du troisième plan d’action.
L’alliance SUTSAS-SUDTM AND GUEUSSEUM exige du Gouvernement le respect des accords signés et un traitement équitable de tous les agents de l’Etat conformément à la volonté du Chef de l’Etat quand il instruisait le Ministre en charge de la Fonction publique de procéder à une étude du système de rémunération, malade de ses disparités et incohérences.
Pour rappel, l’alliance SUTSAS-SUDTM AND GUEUSSEUM réclamait déjà au Gouvernement le paiement intégral des arriérés de salaires des contractuels de la JICA et du Plan Cobra, l’ouverture de négociations sérieuses sur le régime indemnitaire (l’indemnité de
risque, l’indemnité de responsabilité, de logement, d’itinérance, de sujétion, l’allongement de l’âge de la retraite de 60 à 65 ans avec l’inclusion de l’indemnité de risque
dans la liquidation de la pension de retraite, la finalisation des travaux du conseil supérieur de la fonction publique locale et la régularisation des Agents de Santé Communautaire l’application du statut du personnel des Etablissements Publics de Santé (EPS), l’adoption d’un système de rémunération équitable et décent des Directeurs et PCA des EPS à l’instar de leurs homologues de même rang sans suite.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici