Le parti Kissal tire à boulets rouges sur L’opposition

2
Dans un communiqué de presse, le patron du parti, membre de Macky2012,  Kissal, Salif  Badji, démonte les accusations de fraude de l’opposition. 
Sans langue de bois, il assène ses parts de vérités à l’opposition: «Il faut mettre sur le compte du désespoir toute cette agitation qui témoigne de l’échec de la conspiration maladroite et politicienne de l’opposition bourgeoise et nihiliste. Elle qui a, avant même le vote, mis sur la table la question de la démission du ministre de l’Intérieur et du président de la République, en cas de victoire de l’opposition. Mais dans quelle haineuse encre ont-ils trempé leurs langues d’éclaboussures pour inviter le ministre à démissionner. Il urge de tirer les conséquences de leurs démarches hasardeuses et irresponsables», a réagi le chef de file du parti Kissal.
Avant d’ajouter dans la foulée: «S’ils incarnent encore un minimum de valeurs. Ils doivent sérieusement réfléchir à leur retraite politique. Car toute cette opposition de plus en plus minoritaire des populations ne respecte ni les Institutions de notre pays ; ni les règles de la République ; encore moins les Sénégalais qui sont plus avertis qu’ils ne le croient. Au vu des résultats aucun leader de ce bloc n’a gardé son département».
Sénégal7.com
Show Comments (2)