Accueil Actualités Participation dans le projet Sangomar: Woodside répond à l’offre de Cairn Energy...

Participation dans le projet Sangomar: Woodside répond à l’offre de Cairn Energy et bloque le russe Lukoil

Le russe Lukoil ne prendra pas part au projet Sangomar. La société australienne Woodside Petroleum Ltd. a exercé son droit de répondre à l’offre de 400 millions de dollars faite par la société russe Lukoil pour acheter la totalité des parts de Cairn Energy dans le projet pétrolier Sangomar au Sénégal.

Le géant australien du pétrole et du gaz Woodside déboursera plus de 500 millions de dollars pour empêcher le russe Lukoil de devenir un partenaire dans le champ pétrolier de Sangomar au Sénégal en exerçant ses droits pour augmenter sa participation.

En tant qu’opérateur et propriétaire à 35% du premier projet pétrolier du Sénégal, Woodside dispose de droits de préemption pour égaler l’offre de Lukoil de 400 millions de dollars (556 millions de dollars australiens) pour acheter la participation de 40% de Cairn Energy.

Lukoil fait l’objet de sanctions économiques américaines, qui auraient restreint l’implication américaine dans le projet.

« L’acquisition protégerait les intérêts des actionnaires en « supprimant l’incertitude potentielle des sanctions américaines » s’appliquant au projet Sangomar », s’est rassuré le chef de Woodside, Peter Coleman.

«L’augmentation de notre intérêt maintient la dynamique initiale atteinte depuis la décision finale d’investissement avec nos partenaires de coentreprise plus tôt cette année», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Woodside effectuera ainsi un paiement initial de 300 millions de dollars, ainsi que des paiements conditionnels pouvant atteindre 100 millions de dollars, qui seront financés à partir de ses réserves de trésorerie actuelles. L’acquisition porte à 68% la participation de Woodside dans la coentreprise offshore Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep.

L’accord est toutefois soumis à l’approbation du gouvernement sénégalais et des actionnaires de Cairn Energy.

Pour rappel, la première phase du projet de champ pétrolier offshore Sangomar de 6 milliards de dollars au Sénégal développerait 230 millions de barils, le premier pétrole étant prévu pour début 2023 à une capacité de production de 100000 barils par jour.

A.K.C – Senegal7 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici