Accueil Politique « Partie civile » sur l’affaire Khalifa : L’Etat n’a rien...

« Partie civile » sur l’affaire Khalifa : L’Etat n’a rien à voir avec !

L’Etat du sénégal  a perdu sur toute la ligne en ce qui concerne la bataille de la partie civile  pour l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. En effet le juge Lamotte a explicitement indiqué à l’Etat qu’il n’avait rien à voir avec l’argent de la Ville de Dakar. Certes,  la municipalité n’a pas encore obtenu ce droit mais la toute puissance publique a été déboutée dans cette affaire.

Macky et son pouvoir parlaient de réédition des comptes  et de gestion sobre pour tout le monde à l’entame de  leur magistère. Du coup, pour ces derniers, l’affaire dite de la caisse d’avance de la Ville de Dakar  rentre dans le cadre normal de la réédition des comptes, conformément aux dispositions de la loi. Et cette réédition suppose le recouvrement des avoirs criminels au bénéfice de l’argent du  contribuable censé être contrôlé par la loi. Mais le juge Lamotte a fait savoir à l’agent judiciaire de l’Etat qu’ « il n’a pas souffert de préjudice personnel ».Ce qui veut dire qu’on ne peut pas prétendre être lésé par de l’argent qui ne t’appartient pas. Etant entendu que la mairie de Dakar a sa propre autonomie financière. Donc, Macky cherche de l’argent qui ne lui appartiendrait  pas. En vérité si la loi consacre la « partie civile » pour tout citoyen ou entité lésée qui fait recours à la justice, l’Etat n’a rien à voir avec l’argent de la Ville de Dakar. De quoi donc retourne cet acharnement du Président Macky sur l’édile de la capitale !

Senegal7.com

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments