L'Actualité en Temps Réel

Partisan du Macky : Bougazelli n’est Khalifa Sall, encore moins Ngaaka Blindé

0

Le député Seydina Fall Bougazelli a vraiment de la baraka car il est non seulement présumé impliqué dans une affaire de faux billets de banques d’une valeur d’un peu moins de 100 millions de FCFA, mais aussi et surtout, il bénéficie d’un temps très feutré de la justice où il ne subit aucune pression.

C’est la justice elle-même qui faisait le pied de grue désespérément l’attendant éperdument dans ses locaux afin de le cuisiner. Mettant au chômage technique la Section de Recherche de la Gendarmerie dont le boulot et de débusquer avec célérité un mis en cause ou présumé comme tel. Bougazelli n’est ni Khalifa Sall encore moins Ngaaka Blindé. Malgré le tollé suscité par sa cabale de courte durée, les pandores semblent l’amadouer pendant que ses acolytes sont déjà au gnouf avec en appoint une promesse de leur décerner la géhenne ardente d’une justice bicéphale. Khalifa Sall n’a pas eu la baraka de Seydina Fall Bougazelli. Car après le prononcé de la caisse d’avance de sa municipalité, l’ancien maire de Dakar a été écroué avec célérité. Evidemment, il lui était offert le soin de se tirer d’affaire s’il consentait abandonner ses ambitions politiques. Ce qu’il refusa sans management. S’agissant de Ngaaka Blindé, un jeune rappeur qui s’est fait lui-même et qui admettait qu’il lui fallait un clip duquel, il allait mettre en avant de faux billets qui puissent cadrer d’avec sa production. Mais avant même qu’il ait eu le temps de passer en studio, on lui met le grappin prétextant qu’il est un faussaire. Et la suite est connue de tous. Bougazelli n’est ni Khalifa Sall encore moins Ngaaka Blindé. Car, ces derniers n’ont pas eu sa baraka qui consiste à se jouer des gendarmes, à les semer, à jouer au cache-cache et à refaire surface et à se présenter aux pandores. Après quelques questions, Bougazelli est renvoyé pour le lendemain. Quel baraka d’un député présumé trempé dans 100 millions de FCFA en faux billets et que la justice ne daigne traiter comme l’ont été certains opposants ou certains rappeurs qui dérangent. Diantre !
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire