Accueil SOCIETE Pèlerinage à la Mecque: Les types de hajj

Pèlerinage à la Mecque: Les types de hajj

mecque-medine
mecque-medine

Le Hajj existe sous trois formes qui sont: Al-ifrâd, Al-qirâne et Attamattou’. Selon l’ensemble des savants parmi les Compagnons du Prophète qu’Allah soit satisfait d’eux, leurs élèves et ceux venant après eux, il est permis au pèlerin d’en effectuer une sans nul inconvénient se référant de ce qui a été rapporté de Aïcha qu’Allah soit satisfait d’elle, qui dit :(Nous sortîmes avec le Messager d’Allah paix et salut sur Lui et il y avait parmi nous ceux qui étaient sortis pour le hajj, d’autres pour la oumra et d’autres pour les deux à la fois.)8 Ce libre choix constitue une unanimité des savants.9 L’Ifrâd : C’est de faire l’Ihrâm (intention de sacralisation) pour le hajj seul. Le Qirâne : C’est de faire l’Ihrâm pour le hajj et la oumra à la fois. Le Tamattou’ :
7 Consulter: Al-majmou’ charh Al-mouhazzab d’An-nawawi 7/ 18 édition Daroulfikr, Ar-Risalah d’Ibn Abi Zayd Al-qayrawâni 359 édition Al-maktaba Ath-thaqâfiyya de Beiroute édition Badai’ous Sanâi’ d’AlKissâi 2/120 année 1409 hégire maktaba al-habiibiyya Pakistan. 8 Rapporté par Al-boukhary 1638 et Mouslim 1211 9 Sauf ce qui a été rapporté d’Omar Ibn Al-Khattâb et autre que le tamattou’ n’est pas favorisé. Et ce qui a été rapporté d’Ibn ‘Abbas que le tamattou’ est obligatoire qu’Allah les agré. Consulter Al-majmou’ charhoul mouhazzab d’An-nawawi 7/18 édition daroul fikar, badai’ous sanai’ d’Al-kissâi 2/120 édition 1427 de l’hégire, Al-jami’ li ahkamil qur’an d’Al-qurtoubi 3/303 édition 1427 de l’hégire mouassasatour rissalah.

8 C’est de faire l’Ihrâm pour la ‘oumra pendant l’un des mois du hajj, puis faire le hajj dans la même année par un seul voyage en séparant le hajj et la ‘oumra. Quant à ceux qui font le Qirâne et le Tamattou’ ils doivent faire une offrande (égorgée au nom d’Allah) 10 s’ils n’en trouvent pas ils devront jeûner trois jours durant le hajj et sept jours complémentaires, une fois arrivés chez eux.11 Comme Allah Le très haut l’a dit : « Lorsque vous vous retrouverez en sécurité, celui qui se retrouve en période de désacralisation, entre le hajj abrégé et le hajj complet, fera des offrandes, selon ses moyens [chez lui]. Celui qui n’en a pas doit jeûner trois jours durant le pèlerinage et sept à son retour ; soit dix jours entiers. Cela pour les pèlerins dont les familles ne résident pas à Makkah. » sourate Al-baqara verset 196. Le calendrier de l’ihram Selon les savants, les piliers du hajj sont au nombre de quatre: la sacralisation ( ihram ), la marche entre Safaa et Marwa ( Sa’y ), la station à Arafa et le tawâf d’al-ifâdah (le dixième jour). Les obligations du hajj sont: la sacralisation ( ihrâm ) à partir des Mîqât (des lieux connus délimités et précisés par notre Prophète Muhammad paix et salut sur Lui), le prolongement de la station à Arafa jusqu’au crépuscule, passer la nuit à Mouzdalifa jusqu’à minuit, passer la nuit à Minâ, la lapidation, le rasage des cheveux (pour les hommes), et le tawâf d’adieu ( al-wadâ’ ).
1010 Cela s’ils ne sont pas habitants de la mosquée sainte c’est-à-dire de la Mecque. Voir la référence suivante. 11 Pour plus d’éclaircissement et une explication des rites du hajj voir bidâyatoul moujtahid wa nihayatoul mouqtasid d’Ibn Rouchde 2/266-269 édition 1415 de l’hégire daroul fikar.

9 Les actes méritoires du hajj sont tous les autres rites hormis les piliers et obligations comme: le lavage, le tawâf d’arrivée ( al-qoudoum ) le idtibâ’ (mettre le milieu de son ridâ (pagne du haut) sous l’aisselle droite, de sorte à découvrir l’épaule droite et à placer les deux extrémités du pagne sur l’épaule gauche), presser le pas pendant les 3 premiers tours de tawâf de la Kaba, toucher les deux coins, embrasser la pierre noire etc…12 Quant aux lieux de sacralisations (Miqats), pour ses habitants et ceux qui empruntent le même itinéraire, ils sont: 1. Dzoul Houleifa (Abyâr ‘Ali) : C’est le Mîqât des gens de Médine. 2. Al-Jouhfah : C’est le Mîqât des habitants de la Grande Syrie (AchChâm) 3. Yalamlam (As-Sa’diya): C’est le Mîqât des gens du Yémen. 4. Qarnoul Manâzil (As-Sayloul Kabîr): C’est le Mîqât des gens du Nadjd 5. Dzâtou Irq : C’est le Mîqât des gens de l’Iraq. Les interdits de l’ihram (sacralisation) sont: se parfumer, enlever une partie des cheveux ou des poils par le rasage ou tout autre procédé, prendre part à la chasse des animaux terrestres, que ce soit en les tuant, en les poursuivant, ou en contribuant à leur capture, couper les ongles, contracter un mariage pour lui-même ou pour autrui, avoir des rapports sexuels avec sa femme, lui faire des caresses, l’embrasser ou la regarder avec désir. Ces interdits concernent les hommes et les femmes. En ce qui concerne les hommes: se couvrir la tête et porter toute sorte d’habit cousu.
12 Voir: Ach-charh al-kabir de Chams ad-dîne Ibn Qoudamah 3 / 505 édition Daroul koutoub al-arabi Beyrouth

11  En ce qui concerne les femmes: couvrir son visage et porter des gants sur ses mains. L’interdiction de couper une plante qui ne présente aucun danger englobe celui qui est en état d’ihram et celui qui ne l’est pas ainsi que de ramasser une chose perdue. Si par contre le pèlerin (en état d’ihram) commet volontairement un de ces interdits (même en cas d’exigence) sera obligé de s’acquitter du fidya (compensation) qui est détaillé comme suit, selon les fautes commises13: 1_Enlever une partie des cheveux ou des poils, se parfumer, couper les ongles, se couvrir la tête, porter toute sorte d’habit cousu, procéder à tout ce qui conduit aux rapports sexuels telles que paroles d’amour, câlins avec son conjoint, cacher son visage et porter des gants sur ses mains pour les femmes ; la sanction pour celui qui commet ces interdits est qu’il choisi entre : jeûner trois jours ou de nourrir six pauvres ou sacrifier un mouton. Cela selon la parole d’Allah Haut soit-Il: » Celui d’entre vous qui est malade oui souffre d’un mal-à la tête, peut se racheter par le jeun, l’aumône ou le sacrifice.  » sourate Al-baqara verset 196. Et ce que le Prophète paix et salut sur Lui avait dit à Ka’b Ibn ‘Oujra lorsqu’il avait des poux : » Rases toi la tête puis jeûne trois jours ou nourris six pauvres ou abat un mouton. « 14 2_Quant au chasseur qui tue sa proie, il a le choix entre: l’offrande ou le remplacement d’une bête équivalente, ou prendre le prix de la bête équivalente puis en acheter une nourriture (suffisante pour la zakatoul fitr) pour nourrir chaque pauvre un moudd (environ 2.5kg) d’orge ou de la
13 Consulter: kitâboul fiqh al-mouyassar fî daw’I kitâbi was sounnah, préparé par un comité de savants pages 180 et 181 édition 1/1424 H complex al-malik fahd pour l’impression du Noble Coran, Médine alMounawwar. 14 Rapporté par Al-Boukhary 1815 et Mouslim 120111  moitié du moudd s’il s’agit d’un autre type d’aliment, ou encore de jeûner à la place de nourrir chaque pauvre un jour. 3_Quant au rapport sexuel ou faire sortir le sperme par caresse, baiser, regards intenses avec désir, ils peuvent être regroupé en deux cas: a) Que ça soit avant la première désacralisation: ceci rend le hajj invalide (même s’il le fait par méconnaissance, par erreur ou est forcé), le sacrifice sera une obligation et le pèlerin devra reprendre le hajj (l’an prochain). b) Que ça soit après la première désacralisation: dans ce cas, le hajj reste valable et le sacrifice est obligatoire. 4_Quant à contracter un mariage: il ne devra point se racheter mais le mariage sera plutôt invalide. 5_Quant à l’interdiction de couper une plante du haram (lieu saint englobant la Kaba) il en est ainsi: l’arbuste équivaut à un mouton, l’arbre équivaut à une vache, y compris les herbes et feuilles, tous selon leur valeur. Il faut quand même noter que si tous ces interdits sont commis par méconnaissance ou oublie, ils seront pardonnés.

Ndiogou Samb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici