L'Actualité en Temps Réel

Perdre la vie en donnant la vie : Le taux de mortalité maternelle très élevé au Sénégal

0

L’annonce de la mort de Ndéye Coumba Diop, infirmière à Keur Moussa qui a perdu la vie en donnant la vie ne laisse personne indifférente. Elle soulève  le manque de moyens techniques dans les hôpitaux et centres de santé du pays.

La mortalité maternelle reste très élevée au Sénégal et beaucoup de femmes notamment celles vivant en milieu rural sont très touchées.

Un phénomène devenu inquiétant au regard des statistiques. En effet chaque année 315 femmes sur 100 000 meurent en couches contre 6 sur 100 000 naissances à l’international rapporte la Rfm

La région de Fatick a enregistré le taux le plus élevé cette année ou 26 femmes ont perdu la vie en couche.

Aujourd’hui, il devient urgent et nécessaire de mettre les dispositions notamment l’équipement des centres de santé  en vue de leur bon fonctionnement  et en cas de complications disposer des ambulances pour l’acheminement des patientes après  un bon suivi de la grossesse.

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire