L'Actualité en Temps Réel

Perquisition de la résidence de Donald Trump : un juge fédéral envisage la publication des motifs

Les suites de la perquisition de la résidence de Donald Trump à Mar-A-Lago. Après la publication du mandat et de la liste des documents saisis, le juge envisage de publier les éléments qui ont justifié la visite de la police fédérale chez l’ancien président.

Ce sont des organes de presse qui voudraient en savoir plus. Les chaînes de télévision NBC et CNN ainsi que le quotidien le Washington Post aimeraient savoir ce qui a conduit à autoriser la perquisition et ce que recherchent exactement les enquêteurs. Leur avocat fait valoir le caractère historique de l’affaire et le droit à l’information du public.

Donald Trump, qui continue à dénoncer une instrumentalisation politique de la justice, réclame lui aussi de la transparence, mais seulement par communiqué, pas au point d’accompagner les médias dans leur requête devant le tribunal.

Le département de la Justice ne veut pas mettre l’enquête en péril

En revanche, le département de la Justice, qui avait demandé la publication du mandat et de la liste des documents saisis lors de la perquisition, ne souhaite pas aller plus loin. Selon son représentant, cela pourrait mettre l’enquête en cours en péril, et peut-être aussi refroidir les ardeurs de témoins qui envisageraient de répondre aux questions de ceux qui mènent cette enquête extrêmement sensible.

Le juge fédéral Bruce Reinhart se dit plutôt enclin à publier les éléments en question, mais ne souhaite pas saboter le travail déjà effectué. Il demande donc au ministère de la Justice de rédiger une version de son argumentation qui garantirait tout cela. Et de lui présenter le résultat jeudi 25 août afin qu’il prenne une décision.

RFI avec Senegal7