Petit Train de Banlieue : les travailleurs inquiets après la réception du TER.

0

La réception du Train Express Régional n’a pas fait que des heureux. Après les populations de Rufisque et les travailleurs de Dakar Bamako Ferroviaire, c’est au tour des employés du Petit Train de Banlieue, de manifester leur courroux et inquiétude. « Nous sommes partis vers les autorités en charge du transport pour qu’elles nous édifient sur notre devenir en vain. Nous sommes vraiment inquiets parce que le TER va absorber plus de 90% de nos activités et nous ne savons pas si nos recettes pourront couvrir les charges de l’entreprise où pas » soutient Momar Sall secrétaire général des travailleurs du Petit Train de Banlieue. « Je pense que les travailleurs du PTB devaient être au cœur de l’organisation de la réception du TER mais malheureusement ils n’ont pas été associés à l’évènement » regrette Momar Sall qui dénonce également le refus de Abdou Ndéné Sall ministre délégué chargé du développement du réseau ferroviaire et de Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, de recevoir les travailleurs du PTB.
Depuis un certain temps, le PTB a vu ses activités considérablement baissés. « De 28 rotations jours le PTB en est aujourd’hui à 14 et de 25 000 passagers par jour nous ne parvenons même pas à en assurer 12 000 » informe le SG des travailleurs du Petit Train d Banlieue. Momar Sall décrie le non respect des engagements pris par le DG de L’Apix. « Mountaga Sy s’était engagé à compenser les pertes du PTB durant les travaux du TER qui s’élèvent à plus de 400 millions mais il n’a pas tenu son engagement » se désole Momar Sall.
Le Petit Train de Banlieue compte 163 agents permanents en plus des agents indirects.
Samba Ndiaye-SENEGAL7

Leave a comment