Accueil Actualités Pétrole, Can 2019,Homosexualité : Le Sénégalais Groggy !

Pétrole, Can 2019,Homosexualité : Le Sénégalais Groggy !

Alors que la polémique sur les contrats pétroliers ne cesse d’enfler, nonobstant la stratégie de l’Etat d’user de toutes les subterfuges au monde pour l’étouffer, la Can 2019 qui se déroule présentement en Egypte est venue se rajouter dans l’arrière-boutique du Sénégalais. Et comme si cela ne suffisait pas, Oxfam s’est fendu d’une infamie qui a failli secouer la République et ses citoyens. Ainsi, face à ce faisceau de contingences, à quel saint le Sénégalais va-t-il vouer son sort ?
Etant à la croisée de plusieurs chemins, le Sénégalais fait face aujourd’hui à des concours de circonstances qui ne plaideraient pas en sa faveur. Les contrats pétroliers et les révélations fracassantes de la chaine publique anglaise auront réussi à semer le doute dans son esprit. Relativement à son avoir sur ses propres ressources naturelles. Le consensus national censé lui apaiser le cœur et l’esprit est brimé par une Justice impuissante à résoudre une équation à mille inconnues trempée dans une globalisation complice . C’est l’impasse totale. Et la balle au rebond de la Coupe d’Afrique des Nations aura aussi réussi à cristalliser l’attention du Sénégalais sur son équipe nationale mal partie au début et qui au final bat de l’aile dans le temps de la compétition. L’espoir est enfin revenu au beau fixe et ne saurait être entaché par les pénaltys ratés du sociétaire de Liverpool .Oxfam s’est de facto glissé sous les feux de la rampe par une bourde délibérément commise par une frange de sa structure. Laquelle n’avait pas avisé la direction centrale sur les incidences gravissimes que cela pouvait engendre pour l’Ong. Elimane Kane qui officie au cœur de cette structure, s’est fait violence en protégeant ses convictions religieuses contre celles de son job. Mais la pente glissante a été redressée avec célérité par plusieurs missions de bons offices à la tête de laquelle trône le gouvernement et Jamra de Mame Matar Guèye. Plus de peur que de mal et l’homosexualité a été brûlée vive par des critiques acerbes d’une culture Sénégalaise qui ne saurait jamais s’en accommoder. Ainsi, à la croisée de tous ces chemins, le Sénégalais s’est découvert groggy car ne sachant plus à quel saint vouer son sort devant ces extrêmes qui ne lui accordent aucun répit !
Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici