Accueil Actualités Pétrole de Sangomar: Woodside confirme un léger retard dans le développement du...

Pétrole de Sangomar: Woodside confirme un léger retard dans le développement du gisement

Alors que le gouvernement du Sénégal a annoncé, le 18 février, une vague de réformes dans le secteur du pétrole et du gaz, l’opérateur australien Woodside Petroleum en charge de l’exploitation du gisement de Sangomar dit avoir connu des retards en raison de la pandémie de Covid 19.

La vice-présidente exécutive de Woodside pour le développement et le marketing, Meg O’Neill, a confirmé, jeudi, que les retards étaient en grande partie liés à la construction du navire flottant de production, de stockage et de déchargement.

«Nous avions prévu que le VLCC (très grand transporteur de brut) qui formera la base du FPSO arriverait dans le chantier en Chine en novembre/ décembre, cela a été retardé, le navire vient d’arriver et c’est une base essentielle pour l’exécution des travaux de construction », a expliqué Meg O’Neill, selon Upstream.com.

Même si d’autres pressions à divers points de la chaîne d’approvisionnement ont été constatées, la vice-présidente exécutive de Woodside se félicite du travail abattu par l’équipe Woodside pour gérer la plupart d’entre elles.

A noter que le flotteur sera amarré à une profondeur d’eau d’environ 780 mètres et aura la capacité de traiter 100000 barils de pétrole par jour, 130 millions de pieds cubes de gaz par jour, 145000 b/j d’injection d’eau et aura une capacité de stockage minimale de 1,3 millions de barils de pétrole.

Senegal7 avec Upstream.com