L'Actualité en Temps Réel

Pétrole et gaz : Le Sénégal « sauvé » par la guerre en Ukraine

Le pacte de Glasgow qui prévoit la fin des financements de projets d’exploitation d’énergies fossiles se heurte à la réalité de la guerre en Ukraine qui vient chambouler tous les plans. C’est au grand bonheur du Sénégal qui compte sur ces financements.

Certes, elle a occasionné une flambée des prix des denrées alimentaires et une pénurie d’engrais, mais elle permet au Sénégal de continuer à bénéficier des financements extérieurs pour l’exploitation de ses ressources fossiles. Lors du forum Chine-Afrique, le président de la République Macky Sall avait attiré l’attention de la communauté internationale sur la décision prise par certains pays riches d’arrêter de financer les énergies fossiles y compris la filière gaz.

Par ailleurs, les nouvelles données de l’Ocde et de l’AIE montrent que le soutien public global apporté aux combustibles fossiles dans 51 pays du monde entier a presque doublé, passant de 362,4 milliards USD en 2020 à 697,2 milliards USD en 2021, avec la hausse des prix de l’énergie associée à la reprise de l’économie mondiale.

A.K.C – Senegal7