Accueil Actualités PIKINE AYNOUMANE: Une fille de 17 ans vi0lée et engrossée pour la...

PIKINE AYNOUMANE: Une fille de 17 ans vi0lée et engrossée pour la seconde fois par son amant qui refuse la paternité

Boubacar B. n’a pu contenir ses pulsions sexuelles devant sa petite-amie mineure nommée S. S, âgée de 17 ans. Car, malgré un arrangement à l’amiable conclu avec les parents de la gamine, qui ont renoncé à déposer une plainte contre lui lorsqu’il a engrossé pour la première fois la petite, Boubacar a remis ça. Cependant, il a réfuté catégoriquement la paternité de la seconde grossesse.

La police de Pikine a mis aux arrêts, vendredi dernier, le nommé Boubacar B. pour détournement de mineure de 17 ans et viol suivi de grossesse. Placé en garde à vue, le mis en cause devrait être présenté aujourd’hui devant le procureur du Tribunal de grande instance de Pikine/Guédiawaye pour les incriminations pénales retenues contre lui. L’affaire de mœurs résulte d’une relation sentimentale entre le sieur Boubacar B. et une fille du nom de S. S. Ils sortent ensemble depuis longtemps et filent le parfait amour dans leur quartier Pikine Aynoumane en banlieue dakaroise.

A 14 ans, la fille se fait enceinter par son amant, la famille passe un accord avec lui et ferme les yeux

La gamine finit par tomber enceinte des œuvres de son petit-ami Boubacar, qui reconnait sans fioritures la paternité de la grossesse et s’occupe de la demoiselle jusqu’à son accouchement. Outrés par l’affaire, les parents de la fille ravalent tout de même leur rage et renoncent à traîner l’amant de leur enfant devant la justice pour détournement et viol suivi de grossesse. Les deux parties concluent un arrangement à l’amiable et décident de passer l’éteignoir sur tout. Les deux amants se jurent néanmoins amour et fidélité continuant à entretenir la flamme de leur idylle. Ceci, loin des regards et oreilles indiscrets de leurs familles respectives et du voisinage. On est en 2017 et l’adolescente venait de souffler ses quatorze bougies (14 ans).

Elle tombe de nouveau enceinte à 17 ans et désigne encore son homme, son papa dépose une plainte

Avril 2020, Boubacar engrosse encore la fille. Informé, le papa de la minette s’emporte, réprimandes celle-ci et dépose cette fois-ci une plainte pour détournement de mineure et viol suivi de grossesse contre le petit-ami au commissariat de police de Pikine. Qui entre en action, ouvre une enquête préliminaire et convoque les deux parties au commissariat pour des auditions sur procès-verbal aux fins de crever l’abcès. La fille confirme sa grossesse et réaffirme ses accusations contre son petit-ami. Elle précise toutefois s’être volontairement donnée à celui-ci pour toutes les deux grossesses en question. Elle déclare aussi s’être toujours rendue de son propre chef au domicile de son amant, où elle entretenait souvent des rapports sexuels consentants.

Le garçon reconnait avoir couché une fois avec la demoiselle après son accouchement et parle de fille volage

Le petit-ami Boubacar a vigoureusement démonté les accusations de l’adolescente et a plaidé non coupable. Il a reconnu cependant être l’auteur de la première grossesse de la demoiselle et indique avoir eu à coucher une seule fois avec celle-ci après la première grossesse. Ainsi, pour la seconde grossesse, il a nié toujours en bloc et a qualifié la gamine de fille volage qui, selon lui, sortait avec d’autres hommes. Malgré toutes ses dénégations véhémentes, Boubacar B. a été mis au violon. Il sera déféré au parquet ce lundi 11 mai.

Vieux Père NDIAYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici